RETOUR

LA SAVEUR DES ARTS

De l’Inde moghole à Bollywood

Publication dirigée par Laurent Aubert

Catalogue de l’exposition, MEG Conches, 26 mai 2011 – 18 mars 2012
Gollion : Infolio éditions / Genève : Musée d'ethnographie, 2011
160 pages. N° ISBN 978-2-88474-242-9.
Prix: 39 CHF

À travers le prodigieux foisonnement de ses expressions artistiques, l'Inde fascine et déconcerte volontiers ceux qu'elle attire et qui tentent d'en percer les mystères. Avec un choix exceptionnel d'illustrations, cet ouvrage aborde plus particulièrement la relation étroite entre musique, peinture et cinéma dans la culture de l'Inde du Nord.

L'Inde classique a produit de nombreux traités d'esthétique énonçant ou commentant la théorie dite des neuf saveurs (nava rasa), émotions inhérentes à toute expression artistique. C'est dans le contexte de l'Empire moghol, du XVIe au XIXe siècle, que les peintres et les musiciens de cour ont développé les applications les plus raffinées de cette théorie, comme en témoignent les miniatures et les instruments de musique présentés dans la première partie de ce catalogue.

En retrouve-t-on des équivalents dans les expressions contemporaines indiennes, tant rurales qu'urbaines? Quelle perception les artistes villageoises du Bengale ont-elles de ces modèles «classiques» lorsqu'elles réinterprètent dans leurs peintures les grands mythes du passé ou qu'elles façonnent à leur manière ceux du monde moderne? Et dans quelle mesure les fameuses productions cinématographiques de Bollywood sont-elles redevables de l'ancienne théorie des rasa?

Ces interrogations s'inscrivent dans une problématique fondamentale de l'anthropologie: celle de l'identité culturelle et de la manière dont, en tout temps et en tout lieu, se construit la relation entre art et société, entre tradition et modernité. À travers son riche contenu, cet ouvrage invite le lecteur à goûter aux multiples saveurs des arts de l'Inde.

BILLETTERIEAccédez

NEWSLETTERInscrivez-vous

REJOIGNEZ-NOUSDevenez membre