ateliers
d'ethnomusicologie

Danse iranienne

Sepideh Nayemi

Orient | Jeune public

Six ateliers répartis entre septembre et mai, invitent les enfants à découvrir l’univers coloré et joyeux des danses iraniennes et à y évoluer progressivement. Guidés par Sepideh Nayemi, les enfants pourront explorer différents types de mouvements et de rythmes à travers des exercices ludiques et des danses en groupes inspirées de divers styles de danses traditionnelles iraniennes.

Au de-là du voyage culturel original et enrichissant qu’ils proposent, ces ateliers permettent aux enfants de :

  • Prendre conscience de leur corps et de l’espace
  • Améliorer leurs aptitudes physiques, leur coordination et leur musicalité
  • Explorer et exprimer leur créativité et imagination
  • S’affirmer tout en restant à l’écoute du groupe

Bio

Née en Iran où elle a vécu jusqu’à l’adolescence, Sepideh a été imprégnée dès son enfance par la poésie, la musique et les danses iraniennes et indiennes. Très jeune, elle est  attirée par la poésie et la littérature, une passion qui ne la quittera jamais. Mais c’est plus tard en Suisse, alors qu’elle fait ses études universitaires, qu’elle découvre sa véritable passion et son talent pour la danse. Suivant sa sensibilité, Sepideh explore divers univers de danses : Danse classique indienne (Kathak), danse classique persane, danses traditionnelles régionales iraniennes et danses traditionnelles et contemporaines égyptiennes. Elle goûtera également à la danse gitane du Rajasthan (Kalbelyia), à certaines danses afghanes et tadjiks et à des danses roms de la Turquie et des Balkans. En parallèle un travail intensif en danse contemporaine lui permettra d’élargir ses bases techniques pour prendre son envol et évoluer vers un univers plus personnel.

Enrichie de ce bagage, c’est avec un nouveau regard que Sepideh reviendra de manière plus approfondie et spécifique aux musiques et aux danses de son pays d’origine. Fascinée par la musique classique persane, elle s’intéresse de près aux rythmes et aux modes qui y sont utilisés. Un travail qui lui permettra progressivement d’habiter et de vivre sa danse sur un répertoire musical authentique et ancestral. En parallèle, elle essaye de compléter ses connaissances en danse persane et danses traditionnelles iraniennes à travers ses voyages en Iran et en suivant des formations auprès des rares spécialistes émigrés et dispersés dans le monde. Hossein Fayazpour, Shahrokh Moshkin Ghalam, Farzaneh Kaboli, Shahrzad Khorsandi, Etienne Frey, Isabel Alama, Surya Hilal, Mélisjane Sezer, Leila Haddad, et Ravi S. Mishra sont parmi les danseurs qui la marquent et la guident dans différents univers de danses et à différentes étapes de ce parcours très évolutif.

Danseuse et chorégraphe, Sepideh enseigne la danse persane et orientale depuis 8 ans et se produit sur diverses scènes culturelles ou dans le cadre des créations artistiques tel “Gulistan” en 2008. En 2009, Sepideh fonde l’association AFTAB (“Association pour la promotion de l'art et de la culture du Moyen-Orient”). Dans ce cadre, elle enseigne la danse et participe activement aux évènements artistiques de l’université de Genève. En 2010, elle signe sa première création d’importance, avec l’ambition de réunir sur scène les différents pôles de sa passion. Ainsi, en collaboration avec 5 musiciens naît « Une fenêtre pour voir », une création originale qui rassemble poésies, danses et musiques de deux cultures distinctes et à identités fortes, persane et arabe, innovant en jouant sur leurs différences et leurs similitudes.

Avec un travail artistique rigoureux, Sepideh invite à un autre regard sur la danse persane et les danses du Moyen-Orient. Un regard qui sait rendre hommage à toutes leurs finesses et qui les situe à leur place d’origine à côté de la poésie et des musiques savantes et mystiques. Cependant, tout en restant sensible à la conservation des racines et à l’esprit authentique des danses et des musiques de son pays et d’ailleurs, la danse reste avant tout pour Sepideh un outil d’expression qui permet au corps et à l’esprit de s’évader. Dans ce sens, l’émotion occupe la place centrale dans toutes ses créations, et elle n’hésite pas à dépasser les frontières là où il le faut, car danser, c’est surtout se sentir libre.

Aujourd'hui en parallèle à ses activités artistiques, Sepideh est investie dans des recherches universitaires sur les différentes formes de danses et de musiques en Iran.

LIEU :

ADEM, 10 rue du Monbrillant -1201 Genève

HORAIRES :

les samedis de 10h30 à 12h30

DATES :

28 septembre / 2 novembre / 7 décembre 2019 / 1er février / 7 mars  / 9 mai 2020

TARIF :

Forfait de 6 ateliers les samedis : 300.- CHF (12 heures) - 250 frs pour les enfants dont les parents sont adhérent aux ADEM
Réductions : 15% à partir du deuxième enfant

Les inscriptions et les paiements se font pour l’ensemble des 6 ateliers. En cas d’absence à un atelier le solde du cours manqué sera remboursé seulement en cas de force majeure (accident/maladie) et sur base d’un certificat.

CONTACT :
Email : assoc.aftab@gmail.com

 
 

découvrez d'autres cours